Tag Archives: longchamp

La femme Longchamp se modernise dans Oh ! my dog.

19 Jan

En ce début d’année 2012, Longchamp modernise la femme que la marque représente dans une nouvelle stratégie digitale.

Le teasing

Au mois de décembre, la campagne a été présentée au cours d’un déjeuner avec quelques bloggeurs. Depuis le 11 janvier, la marque était entrée en phase de teasing dans le but de créer l’impatience chez les fans tout en les invitant à se préparer à un changement. La notion de teasing va jusque dans le comportement du community manager qui ne répond pas aux questions des internautes et qui déposent uniquement dans les posts quelques indices subtils. Par la suite, un QR code est venu s’intégrer dans tous les supports de communication (print et vidéo).

La révélation

Depuis le 16 janvier, les fans de la marque ont pu découvrir petit à petit le changement qui s’est opéré. Il s’avère en réalité que la marque lance sa nouvelle collection de prêt-à-porter et chaussures. Le spot TV présente une femme dynamique, moderne. Une copy qui représente clairement le nouveau positionnement de la marque, résolument plus moderne.

 

 

N’hésitez pas à découvrir ces nouveaux visuels et la vidéo sur la page Facebook de la marque.

Le Tanneur, une marque connectée à ses consommatrices

20 Déc

nL’univers de la maroquinerie est vaste et leur présence sur les médias sociaux est très aléatoire. Il y a les blockbusters comme Louis Vuitton (4,5 millions de fans) ou Longchamp (400 000 fans) et d’autres marques d’une envergure incomparable mais qui savent sortir du lot grâce à des opérations originales. J’aurais pu en citer plusieurs mais je vais aujourd’hui prendre l’exemple de Le Tanneur qui est très active sur Facebook.

Une page suivie et interactive

Pour plus de 5000 fans , la marque propose des contenus inédits et originaux. En effet, nous savons dans quelle mesure il est important de faire vivre une page et compliqué de mettre en place une réelle intéraction entre les consommateurs et la marque. Et Le Tanneur excelle en la matière. A grand renfort d’animations, la marque propose sur sa page des actualités (ouvertures de magasin, nouveautés produits) et des jeux avec des lots très attractifs (voyage à New York, bagages). Jusque là, ce pourrait être la page LE TANNEUR comme une autre !

Une marque originale et créative

La réelle valeur ajoutée de la page réside dans l’onglet « Petit traité d’élégance naturelle » puisqu’on y retrouve des conseils à la manière d’un magazine féminin. De temps en temps, la marque propose un nouveau conseil avec une touche d’humour : Comment déjouer une file d’attente avec naturel ? Comment éloigner les spectateurs de grande taille au cinéma ? Comment suggérer un cadeau de Noël avec finesse ? Une subtile manière de mettre en avant les produits de la gamme.

Une opération inédite qui répond complètement au besoin de personnalisation des consommatrices

Une des tendances actuelles très puissante est la personnalisation. On veut ajouter nous même les toppings dans nos yaourts (Fantasia by Danone), on veut une voiture qui nous ressemble (DS3 et Mini), alors pourquoi pas choisir son sac en fonction de nos goûts, nos contraintes, nos envies ? Le rêve de toutes les femmes j’en suis sûre ! Et bien : Le Tanneur l’a fait ! Plusieurs questions sont posées au fur et à mesure des jours. En fonction des réponses, les croquis évoluent et sont publiés sur la page. L’avantage ? Les consommatrices répondent et donnent leur avis en direct, ce qui permet aux designers d’adapter leur création et de s’adapter au mieux aux attentes consommateurs. Voici l’opération « Le Sac des Fans » :

Bravo Le Tanneur ! Seul hic : pourquoi le nombre de fans n’est-il pas plus élevé ? La page mériterait pourtant !

Kate Moss, symbole du marketing des égéries

13 Oct

Kate Moss – Egerie Isabel Marant 2010

Repérée à l’âge de 14 ans par l’agence Storm alors qu’elle est à l’aéroport JFK de New York, Kate Moss commence sa carrière de mannequin dans la foulée en posant pour de nombreux magazines en en défilant pour Galliano. En étant mannequin, top model la mieux payée au monde, femme à scandales devenue sage et designer, Kate Moss a acquis une notoriété exceptionnelle faisant d’elle l’icône de mode et la référence la plus adulée dans le monde.

Mais Kate Moss n’est pas seulement une modeuse ou une mannequin, elle est surtout une égérie. En effet, les plus grandes marques relatives à la mode ont associé leurs noms à celui de la star planétaire. Calvin Klein fut la première maison à faire confiance au top avec un contrat d’égérie de huit ans. Se sont ensuivis des partenariats avec Chanel, Burberry, Topshop ou encore plus récemment Longchamp, Isabel Marant et Dior.

Dans un contexte de brand relationship management, les marques souhaitent créer un fort relationnel avec leurs clients, un réel lien qui leurs permettront de les fidéliser. Avoir recours à une égérie permet non seulement de conforter l’identité de marque mais également de permettre aux consommateurs de s’y identifier. Technique utilisée depuis de nombreuses années déjà, il semblerait qu’elle soit plus que jamais d’actualité pour les grandes maisons de couture comme pour les petites marques et les enseignes, comme le font déjà actuellement Topshop en Angleterre ou encore H&M en France de manière ponctuelle.

Le cas de Kate Moss est particulier et unique. Malgré de nombreux déboires et scandales, elle reste un modèle pour de nombreuses femmes dans le monde pour ses mensuration de rêve, sa beauté naturelle ainsi que sa capacité à conjuguer vie professionnelle très chargée et éducation de sa fille. D’où cet engouement des marques pour « la brindille », et notamment de Dior et Vogue Eyewear qui lui feront confiance pour les prochaines collections.

%d blogueurs aiment cette page :