Tag Archives: quora

20 000 visites !

2 Mai

20 000 visites, un nouveau cap de passé !

Rappelez-vous, le cap des 10 000 visistes était franchi le 19 janvier, soit 8 mois après la création de Curiosités Marketing. Suite à ce premier objectif atteint, j’avais ambitionné de faire les 10 000 suivantes en 6 mois, soit avant le 19 juillet. Et bien finalement, c’est en un peu plus de 3 mois qu’aura été atteint ce deuxième cap ! Avec une moyenne de 110 visites par jour, vous êtes de plus en plus nombreux à consulter mes billets et à commenter.

Qui dit nouveau cap, dit nouveaux objectifs ?!

Pour être raisonnable, je vais déjà essayer de reproduire ce dernier résultat. Rendez-vous donc fin juillet pour voir si le palier des 30 000 est atteint ! D’ici là, j’aimerais beaucoup que ce blog prenne une nouvelle dimension et devienne en quelque sorte participatif. N’hésitez pas à proposer des sujets qui vous intéressent, l’appel est lancé ! Par ailleurs, suite au premier temps fort de ce blog qui a été l’interview de Yann Casanova (créateur de Fidall), l’objectif est de pouvoir en réaliser d’autres de manière plus régulière ! Avis aux intéressés !

Comme on dit : Bon vent ! Et surtout, continuez de me suivre sur Curiosités Marketing, sur Facebook, sur Twitter et sur Quora !

Publicités

Quora, le réseau social de la connaissance

18 Jan

Quora, un nouveau mot qui fait le buzz dans la blogosphère. Depuis quelques mois, tous les bloggers veulent leur invitation et les curieux se demandent de quoi il s’agit, quel est l’intérêt et le but de ce site Internet. Je le découvre peu à peu et l’apprécie de plus en plus. Derrière ce projet, deux personnes pas très novices, à savoir les ex-Facebook Charlie Cheever et Adam d’Angelo. On pourrait imaginer qu’il s’agit d’un nouveau réseau social de masse qui apportera une valeur ajoutée comme ce fut le cas lors de l’avènement de Twitter. Et bien non !

Quora, c’est quoi ?

Quora est le réseau social de la connaissance, destiné à un public averti. Il est basé sur un système de questions-réponses contrôlé par la communauté. Par conséquent, la pertinence des contenus est forte et ce réseau est en passe de devenir une source d’information très importante. Toute personne inscrite sur Quora peut poster une question et répondre à celles des autres et le nombre de réponses apporté à une question est illimité, ce qui rend l’information précise et complète. Privilégié par les bloggeurs, Quora a pour vocation de réunir dans un même site l’expérience et les savoirs de chacun.

Inscriptions sur invitations

Facebook et Twitter sont aujourd’hui devenus des réseaux sociaux de masse ou les cinquantenaires et les adolescents ont rejoint les geeks et jeunes adultes, consommateurs initiaux de ces sites. Là où Quora se distingue, c’est sur le public visé, à savoir les curieux et intellectuels. Pour optimiser le contrôle des contenus et assurer une qualité de l’information, les fondateurs ont opté pour un système d’invitations. En effet, seul une personne inscrite peut en inviter d’autres. Quora mise sur la confiance de ses membres et sur leur volonté de garder pour eux un réseau social pertinent sans vocabulaire adolescent et sans exposition de vie privée.

Le business model de Quora

Le discours est ficelé, le concept est bon mais l’objectif étant toujours de gagner de l’argent, il est légitime de se demander comment est généré le chiffre d’affaires. Sur ce point, peu de changements par rapport aux assimilés. Dès l’inscription, la véritable identité est demandée afin de savoir « qui dit quoi ». Avec cela, l’équipe de Quora récolte des données précieuses qui seront revendues par la suite aux organismes et aux entreprises. Pour l’instant, pas de pub sur Quora !

Déjà vu ou innovant ?

Quora a un air de déjà vu. Les personnes qui disposent d’un email sur Yahoo! connaissent sûrement le système de questions-réponses proposé et qui connait un vif succès. Sans aller aussi loin que Quora, l’entreprise surfait sur la même idée de départ. Ce qui est innovant est la dimension du savoir qui est fortement mise en avant et qui représente l’élément différenciateur de la start-up.

 

%d blogueurs aiment cette page :