Tag Archives: Chanel

Lancement d’un réseau social 100% féminin : MesBonnesCopines !

15 Juin

Et voilà, l’heure fatidique est arrivée ! A midi était lancé encore un nouveau réseau social : MesBonnesCopines ! Forcément, je suis plus que concernée par ce nouveau concept et donc dans les premières à être inscrite.

MesBonnesCopines, le premier réseau social dédié aux femmes modernes !

Le concept de MesBonnesCopines ? L’entraide, la solidarité et la confiance mutuelle que les femmes s’accordent entre elles tant elles connaissent leur vie respective de femme multi-tâches. Mère, femme, working-girl, entrepreneur, copine, la femme d’aujourd’hui est overbookée dans ses différentes missions et est toujours preneuse d’un conseil, d’une aide ou d’un petit dépannage !

En s’inscrivant sur MesBonnesCopines, le site des superwomens, on peut proposer des  « Coups de pouce » qui sont récompensés par des Bizz qui permettent de pouvoir bénéficier à son tour d’un « Coup de Pouce ». Un système qui favorise la solidarité et l’entraide entre copines : apprendre la valse pour son mariage, réparer un pantalon décousu, apprendre un cuisiner un bon plat, se préparer à un entretien d’embauche, bref, autant de trucs du quotidien qui deviendront agréables et qui permettront certainement de faire de jolies rencontres !


Pour découvrir MesBonnesCopines, plusieurs possibilités : Twitter (presque 300 followers !), Facebook (déjà plus de 500 fans !), le blog pré-lancement et bien sûr, depuis 12h, le site internet !

Rendez-vous la semaine prochaine pour une interview de Florence Haxel, la co-fondatrice de ce réseau social qui promet une belle réussite !

Publicités

Duel de vernis : Chanel vs Dior !

13 Sep

Le vernis, presque une passion ! Déjà l’an dernier, j’évoquais la mise en scène du lancement des vernis éditions limitées de Chanel, traditionnellement présentés à l’occasion de la Vogue Fashion Night. Jusqu’alors, Chanel était la seule marque à mettre autant l’accent sur le lancement de ses vernis, que Peter Philips considère comme des collections à part entière.

Et surprise, cette année ! Non seulement Dior lance ses vernis avec une logique « édition limitée » tout comme Chanel. Mais cerise sur le gâteau : la collection automne-hiver 2011-2012 est basée sur les mêmes teintes : des bleus jeans. Regardez plutôt :

A votre avis, la marque Dior s’est-elle inspirée de cette capacité qu’à Chanel à mettre en scène ses lancements make-up ? Quant à la couleur, il y a très peu de hasard vu cette tendance au bleu qui subsiste. Après tout, Chanel restera le premier à avoir sorti son Blue Satin depuis quelques années déjà …

Kate Moss, symbole du marketing des égéries

13 Oct

Kate Moss – Egerie Isabel Marant 2010

Repérée à l’âge de 14 ans par l’agence Storm alors qu’elle est à l’aéroport JFK de New York, Kate Moss commence sa carrière de mannequin dans la foulée en posant pour de nombreux magazines en en défilant pour Galliano. En étant mannequin, top model la mieux payée au monde, femme à scandales devenue sage et designer, Kate Moss a acquis une notoriété exceptionnelle faisant d’elle l’icône de mode et la référence la plus adulée dans le monde.

Mais Kate Moss n’est pas seulement une modeuse ou une mannequin, elle est surtout une égérie. En effet, les plus grandes marques relatives à la mode ont associé leurs noms à celui de la star planétaire. Calvin Klein fut la première maison à faire confiance au top avec un contrat d’égérie de huit ans. Se sont ensuivis des partenariats avec Chanel, Burberry, Topshop ou encore plus récemment Longchamp, Isabel Marant et Dior.

Dans un contexte de brand relationship management, les marques souhaitent créer un fort relationnel avec leurs clients, un réel lien qui leurs permettront de les fidéliser. Avoir recours à une égérie permet non seulement de conforter l’identité de marque mais également de permettre aux consommateurs de s’y identifier. Technique utilisée depuis de nombreuses années déjà, il semblerait qu’elle soit plus que jamais d’actualité pour les grandes maisons de couture comme pour les petites marques et les enseignes, comme le font déjà actuellement Topshop en Angleterre ou encore H&M en France de manière ponctuelle.

Le cas de Kate Moss est particulier et unique. Malgré de nombreux déboires et scandales, elle reste un modèle pour de nombreuses femmes dans le monde pour ses mensuration de rêve, sa beauté naturelle ainsi que sa capacité à conjuguer vie professionnelle très chargée et éducation de sa fille. D’où cet engouement des marques pour « la brindille », et notamment de Dior et Vogue Eyewear qui lui feront confiance pour les prochaines collections.

Théâtralisation des lancements de produits selon Chanel

29 Sep

Pas d’actus qui m’intéressent aujourd’hui. Depuis début septembre, je voulais traiter le cas Chanel en matière de mise en scène lors des lancements produits et notamment des lancements de vernis.

Moment, lieu, noms, numéros, nombre de produits disponibles, communication … Rien n’est laissé au hasard et Chanel est aujourd’hui la seule marque créant de telles effervescences aux lancements de ses « it-vernis ». Khaki vert, Particulière, Blue Satin ou encore Nouvelle Vague sont autant de noms qui ne parlent pas à bon nombre d’individus mais qui sont presque des termes génériques chez les fashionistas et autres adeptes de la marque. Allant même jusqu’à les numéroter, Chanel mise sur la rareté en lançant ses it-produits en édition limitée, dans quelques boutiques seulement et à des instants de mode précieusement choisis.

Prenez l’exemple du dernier lancement en date : les Khakis brun, vert et rose ; trois it-vernis lancés simultanément, uniquement dans les deux boutiques des quartiers les plus uppés de la capitale à savoir celle de la rue Montaigne et celle de la rue Cambon. En plus de cette distribution très séléctive, les trois produits phares de l’automne 2010 diffusés en très petites quantités ont été mis sur le marché le jour même de la Vogue Fashion Celebration Night. Numérotés 247 pour le Khaki vert, 257 pour le Khaki rose et 267 pour le Khaki brun, cette ligne urban chic est encore un carton.

Merci qui ? Peter Philips bien sûr ! (C’est le directeur artistique maquillage Chanel pour les moins averti(e)s …)

PVC : 25€

%d blogueurs aiment cette page :