Archive | Sociologie et comportements RSS feed for this section

Le kids marketing, en route vers le tout digital !

20 Juil

Après un an de préparatifs de mariage, d’où cette absence prolongée, me revoilà prête pour écrire plein de nouveaux billets marketing. Je sors de 2 jours de formation sur le digital et les stratégies cross-canales. Du coup, je suis inspirée ! Le marketing enfant est un sujet que j’ai déjà plusieurs fois traité mais qui évolue sans cesse. L’époque des cours de récré et des mercredis matin devant le Club Dorothée est bel et bien revolue. Aujourd’hui, les enfants jonglent entre mobiles, tablettes, consoles portables et télé, le tout digital est leur nouveau quotidien !

Des kids suréquipés !

On se demande souvent pourquoi les enfants sont aussi bien équipés … Petit calcul, les 7-15 ans ont des parents qui ont en moyenne entre 28 et 45 ans, une tranche d’âge largement représentée sur les réseaux sociaux et fortement sensibilisée à l’internet et aux nouveaux outils que sont le mobile et la tablette. Pour l’instant, la tablette est encore le matériel le moins présent dans les familles, mais les courbes de progression sont tellement élevées que cela laisse présager un taux d’équipement très important dans les prochaines années.

Des kids intéressés !

Plus de 3/4 des enfants sont des internautes, et pour la plupart, des internautes actifs ! Bien souvent, ils sont sur internet pour jouer. Mais ils regardent aussi des vidéos, écoutent de la musique, se renseignent sur leurs centres d’intérêts (sport, loisirs) et échangent avec leurs amis, via Facebook pour les plus grands, via les emails pour les plus jeunes. Ils aussi une grande faculté à mixer les écrans. Moi qui pensait que regarder la télé avec Instagram sur le mobile, Facebook sur l’Ipad et la rédaction des blogs sur le mac était un exploit ! C’est en fait monnaie courante chez les kids …

Cet après-midi, notre intervenant nous parlait de la gamification qui est tellement importante qu’elle sera bientôt en déclin. C’est encore plus fort chez les enfants où elle est ultra-présente. Oasis a créé en octobre 2010 son célèbre jeu « La chute d’eau » qui a eu un succès fou. Se sont ensuivis les lancements de plusieurs jeux comme Angry Birds qui sont des best sellers auprès des kids.

mzl.oblftybp.320x480-75

Que pensez-vous de cette route vers le 100% digital pour les enfants ?

Publicités

La nouvelle génération silencieuse, ou génération Z

3 Fév

La génération Y … prononcée initialement génération why

Comme on le sait tous, la génération Y se compose des jeunes adultes actuels qui sont nés entre la fin des années 1970 et le début des années 1990. Ils ont vécu l’arrivée de ce qu’on appelle les Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC) et ont grandi avec le web 1.0, à savoir le web passif où les internautes s’abreuvaient de contenus sans en produire. A l’heure actuelle, ils ont entre 18 et 30 ans et sont entrés dans la vie active. Comportements différents et nouveaux modes de travail sont le quotidien auquel a du faire face tout manager d’entreprise. Cette nouvelle génération d’actifs a incité les chefs d’entreprise à revoir leur politique de management des hommes. En effet, ce sont des individus différents qui vivent, travaillent et perçoivent la société d’une manière différente.

A peine l’adaptation par les entreprises faite, la génération Z débarque

La génération Z … Pas de sens pour cette lettre mais elle n’est pas pour autant que la petite soeur de la génération Y. Chacun essaie de la nommer : génération Z, génération C, nouvelle génération silencieuse mais la définition est pourtant déjà claire. Ce sont les enfants et adolescents nés après 1995. Ce sont les digital natives qui sont nés avec le web 2.0. Le monde virtuel leur est complètement familier et ils gèrent aussi bien leurs vies on et offline. C’est une génération hyper-connectée qui ne conçoit pas de se réaliser sans l’intervention du networking. A leur entrée dans la vie d’entreprise, ils vont chambouler les structures et auront des attentes différentes des générations précédentes. Ils ne rencontreront pas de problèmes pour trouver du travail et attendront des entreprises qu’elles soient adaptées à leur mode de fonctionnement en incorporant les notions de communication, collaboration et un côté ludique et connecté.

Marketer la génération Z

La génération Y est celle qui faisait passer son bonheur personnel avant son épanouissement professionnel. La génération Z revient à la valeur travail mais d’une manière complètement différente. Ces adolescents passent plusieurs heures sur Internet, que ce soit via un ordinateur, un mobile ou tout autre terminal. Ils sont beaucoup moins sensibles aux médias et outils traditionnels utilisés par les marques. Pour les séduire, elles doivent être en veille technologique quant aux nouveaux moyens de communication et s’adapter à cette génération qui évolue rapidement. Virgin Mobile l’a très bien compris en communiquant certes à la télévision, mais en l’utilisant en temps que relais à une communication digitale très complète. Quant aux entreprises, à peine adaptées à la génération Y, elles vont déjà devoir travailler sur celle d’après.

%d blogueurs aiment cette page :