Tag Archives: paris

Un petit Caprice à 2 pour la Saint-Valentin ?

2 Fév

Ok, j’ai été 9 mois en stage de fin d’études au sein d’une filiale du groupe Bongrain. Mais, aucune influence ici, je trouve l’opération bien donc je vous la fais partager. Depuis 3 ans, la marque Caprice des Dieux investit le temps fort de la Saint-Valentin pour promouvoir sa célèbre recette fromagère.

Un spot évènementiel participatif …

Caprice Des Dieux innove en proposant le 14 février, après la météo de TF1, un spot évènementiel composé de 10 photos de 10 couples qui auront préalablement joué. Le principe est simple : depuis le 15 janvier, chacun peut déposer sur le site TF1.fr, sur le site www.capricedesdieux.com ou sur Facebook, une photo qui représente la complicité dans son couple. Libre à chacun de l’illustrer comme ils le souhaitent. Suite à une sélection par un jury de professionnels, les 10 plus belles photos seront diffusées dans le spot TV. La télé participative, on l’attendait !

Un évènement romantique

Les 3, 4 et 5 février, Caprice des Dieux invite les amoureux en plein coeur de Paris, la ville la plus romantique du monde, à l’occasion de la Saint-Valentin. Cette opération évènementielle de grande envergure aura lieu dans Le Jardin des Plantes. C’est à ce point que le marketing est fort : faire converger fromage et romantisme alors que l’imaginaire du fromage (odeur, moment de dégustation) se prête plutôt moyennement aux embrassades et au romantisme !

Des relais sur Facebook et en magasins

Pour faire du bruit autour de cette opération, il y aura bien entendu un relais sur Facebook et en magasins avec des bacs et des têtes de gondoles prévues. Je vous les laisse découvrir.

Publicités

Abercrombie & Fitch, plus qu’un concept, une expérience !

20 Avr

Store experience ? C’est un terme que l’on utilise généralement pour IKEA, l’enseigne qui a su transformer son trajet client en réel parcours expérienciel ! Et bien pas cette fois !

Abercrombie & Fitch, what is it ?

A priori, si vous venez sur mon blog, c’est que vous êtes curieux, vous devez donc probablement connaître ! Cependant, pour les autres, il s’agit d’une enseigne de prêt à porter américaine créée en 1892 par David Abercrombie et Ezra Fitch. Aujourd’hui, ce sont plus d’un millier de magasins qui représentent 4 marques : Abercrombie & Fitch, Abercrombie & Fitch Kids, Hollister Co et Gilly Hicks. Une de plus ? Pas du tout ! La particularité d’Abercrombie & Fitch – ou A&F -, c’est que le point de vente n’est plus seulement un magasin mais vraiment un endroit « à voir » où le territoire de marque est exploité au maximum : pas d’enseigne à l’entrée, lumière tamisée, musique très forte, jeunes hommes torses nus, jeunes filles en bikini et mini-jupes, palmiers et danseurs.

So what ?

Et bien la nouveauté, c’est que cette enseigne débarque en France comme prévu le 19 mai et que le buzz est déjà très important. On sait que dès le 11 mai, des modèles occuperont la vitrine du magasin des Champs-Elysées. Le 19 mai, les accrocs à la marque pourront enfin admirer les mannequins Abercrombie, visiter les 10 000 m2 de ce palais du marketing polysensoriel et s’empresser d’acheter les collections de vêtements. Les autres découvriront cette ambiance particulière qui est aujourd’hui la signature de l’enseigne et les jeunes demoiselles seront certainement ravies d’être shootées avec de beaux mannequins : c’est une tradition à l’entrée !

But …

Moi, de mon petit oeil de jeune bloggeuse, je vois quand même un inconvénient. Aujourd’hui, ce qui fait que les jeunes branchés aiment Abercrombie & Fitch, c’est justement sa rareté. Ils ramènent un lot à chacun de leurs séjours à l’étranger ou importent via le web moyennant des frais de livraison importants. Et ce qui leur plait, c’est de ne pas retrouver leurs fringues sur autrui à chaque coin de rue. Or, avec l’implantation d’un magasin à Paris, il est fort probable que la marque perde de son attrait puisqu’elle sera dorénavant beaucoup plus accessible. A voir dans quelques mois !

Allez, juste un aperçu, mais pas trop :

Gestion de crise de la Maison Dior suite aux propos antisémites de John Galliano

2 Mar

Une révélation mal venue à la veille de la Fashion Week de Paris

Décembre 2010. Le Perle à Paris. John Galliano sirote une boisson à proximité d’un couple – clients du bar – et déclare « J’aime Hitler ». La femme lui dit qu’il a un problème. S’ensuivent des injures et menaces antisémites à l’égard du couple : « Les gens comme vous seraient morts. Vos mères, vos ancêtres, auraient tous été putain de gazés ». Des propos intolérables qui complètent un comportement d’homme ivre. Et toute cette conversation a été filmée mais est restée secrète pendant deux mois. Pourquoi ? A cause des nombreux contrats publicitaires contractés avec la maison Dior, de nombreux médias n’ont pas souhaité acheter cette exclusivité. Seul l’anglais The Sun a tenté la diffusion de cette vidéo qui a fait l’effet d’une bombe sur la planète mode.

La réaction de la maison Dior

Déjà impliqué dans des insultes antisémites le 24 février, la maison de couture avait suspendu John Galliano de ses fonctions de directeur artistique. Suite à cette publication, un communiqué de presse a été publié ce lundi 1er mars annonçant le licenciement de John Galliano avec une mise à pied immédiate. Habituellement réservé aux journalistes, le communiqué de presse a été publié sur la page Facebook pour informer les clients et « fans » de la griffe. Cette sanction très réactive fait partie de la communication de crise mise en oeuvre pour ne pas abîmer l’image de la marque. Dans ce cadre là, plusieurs personnalités liées à la maison Dior se sont exprimées pour condamner ces paroles. Sidney Toledano, PDG de Dior Couture, a dit : « Je condamne avec la plus grande fermeté les propos tenus par John Galliano, en totale contradiction avec les valeurs essentielles qui ont toujours été défendues par la Maison Christian Dior. » Nathalie Portman, égérie du parfum Miss Dior Chérie, a ajouté : « Je suis profondément choquée et dégoûtée par les commentaires de John Galliano sur cette vidéo parue aujourd’hui. Fière d’être juive, je ne souhaite pas être associée à John Galliano de quelque manière que ce soit. J’espère que ses remarques affreuses nous feront réflechir pour lutter contre ces préjugés qui persistent. » Ces deux déclarations et ce communiqué de presse rendu public permettent à la Maison Dior de se détacher de leur directeur artistique et incitent les individus à ne pas associer ces propos avec la marque. En cette période de fashion week, la marque devrait vite refocaliser l’attention sur son défilé qu’elle maintient au 4 mars malgré l’éviction de son directeur artistique. En effet, depuis cette révélation, la Maison Dior ne fait l’objet d’aucun mauvais propos que ce soit sur Facebook ou Twitter.

Et John dans tout ça ?

A priori, John Galliano a opté pour la mauvaise communication, ou du moins celle qui risque de mettre un terme à sa carrière professionnelle. Dans une affaire comme celle-ci, les règles fondamentales de la communication de crise sont : la réactivité, un discours réfléchi et honnête, la reconnaissance des faits et des excuses publiques internationales. En quelque sorte, la personnalité doit impérativement s’exprimer elle-même et dans des délais très courts. Or, John Galliano se mure dans le silence et nie malgré la vidéo. De plus, aucune gestion de cette crise n’est prévue en matière de communication et à titre d’exemple, la page fan de Facebook n’a pas fait l’objet d’une forme de prise en main. Cette non-communication risque de mener cet artiste si brillant bien loin de l’univers de la mode où il risque de ne plus être le bienvenu.

Vélib, enfin sur Iphone, Ipod Touch et Ipad !

19 Mai

Depuis 2007 et la mise en place du réseau Vélib’ à Paris, le réseau n’a cessé de s’étendre tout comme son nombre d’abonnés. Depuis deux ans, la ville de Paris a noté un léger recul du nombre d’utilisateurs (de 200 000 en 2008 à 160 000 cette année). Pour les reconquérir, la ville a misé sur un outil moderne et très pratique : une application pour Iphone, Ipod Touch et Ipad disponible sur l’Apple Store gratuitement.

L’utilisateur de l’application pourra connaître en temps réel le nombre de Vélib’ disponibles à une station, le nombre de places disponibles. Il pourra également visualiser son itinéraire, localiser des lieux précis et des services publics. Des bulletins météo et une connection à Facebook sont proposées pour organiser des compétitions. Les sportifs et les soucieux du développement durable, l’application Vélib’ permet de calculer les calories brulées ou encore de calculer la quantité de CO2 économisée.

Le lancement de l’application a été savamment mis en oeuvre et a fait l’objet d’un buzz pendant quelques semaines avec la mise en place d’un compte à rebours, la création d’une page Facebook de presque 850 fans et d’un compte Twitter de 127 abonnés. Tous ces supports évoquaient une nouveauté Vélib’ sans en préciser le contenu.

Disponible dès aujourd’hui, cette application très complète devrait satisfaire tous les utilisateurs et en conquérir de nouveau. La ville de Paris espère un nouvel engouement pour ce mode de déplacement doux.

L’Eau de Rochas fête ses 40 ans

18 Mai

40 ans d’existence pour l’Eau de Rochas, 40 femmes pour la représenter.

C’est le pari que la marque a fait pour fêter son 40ème anniversaire cette année : lancer un immense casting à travers la France et trouver les 40 femmes dont les portraits seront présents dans la boutique Marionnaud des Champs-Elysées à Paris dès le 21 juin.

Kate Barry, photographe de renom (Vogue, Elle, Dior, Cartier) a immortalisé les expressions et les émotions de ces femmes. Certains clichés seront utilisés pour habiller les packagings de la gamme parfum Eau de Rochas durant quelques temps.

« Au quotidien toujours proche d’Eau de Rochas, qui mieux que vous pourrait représenter ce parfum ? ». Cette forme de marketing relationnel est très courante et on peut noter la pertinence de ce choix par Rochas Paris pour une eau devenue une référence pour de nombreuses consommatrices.

http://www.eauderochas40ans.fr/

%d blogueurs aiment cette page :