Tag Archives: steve jobs

Free Mobile la joue comme Apple !

6 Jan

« The rocket is on the launch pad. ». Depuis ce premier, dernier et unique post de Xavier Niel sur Twitter, plus aucune nouvelle de cet emblématique créateur de Free. En tant que fan inconditionnel de Steve Jobs, Xavier Niel reprend certains codes de la marque à la pomme en matière de communication et n’hésite pas à créer rumeur sur rumeur pour maintenir le suspens quant à l’arrivée de Free dans l’univers de la téléphonie mobile.

Pour bien commencer l’année 2012, Orange annonce que les équipes ont les capacités de répondre à Free, même en matière de baisse de prix (Soit dit en passant, cela montre bien qu’on se fait tous arnaquer depuis des années …). Depuis mardi est apparu un nouveau profil sur Twitter @Mamieducantal, alias Georgette (ou Xavier !). En parrallèle, la page  live.free.fr est lancée, c’est une page blanche avec une série de caractères issues du code ascii et 4 chiffres : 1337, qui signifient ELITE. Jeudi, de nouveaux codes sont apparus sur la page.

 

Depuis, chacun spécule sur la date de lancement de ces nouvelles offres Free Mobile. Pendant ce temps, Xavier Niel a parfaitement réussi sa communication pusique l’action de la maison mère de Free a gagné 10% en moins de 2 mois. Nous aussi, on a notre Steve Jobs !

Publicités

Facebook Messages, le premier système de communication unifié

17 Nov

A la manière de Steve Jobs avec ses keynotes, Mark Zuckerberg a dévoilé lundi soir la grande nouveauté de son réseau social : Facebook Messages. Evoquée depuis plusieurs mois, de nombreuses rumeurs fusaient et annoncaient l’arrivée de Facebook dans « l’industrie du mail » pour concurrencer Gmail. Certes, les mails feront progressivement leur apparition sous la forme mail@facebook.com si les utilisateurs les activent, mais le changement n’est pas là.

La refonte du service de messagerie Facebook est partie d’un constat. En effet, chaque individu ne communique pas de la même façon selon qu’il souhaite s’adresser à sa famille, à ses amis, à des personnes jeunes ou âgées. Quatre vecteurs de communication sont aujourd’hui favorisés pour converser : le SMS, l’email, le chat et les messages Facebook. Dans de nombreux cas, on commence une discussion via le chat, qui se poursuit pas texto, puis on s’envoie un mail, et inversement. La volonté de Mark Zuckerberg est aujourd’hui d’unifier les discussions à l’instar de Google Mail qui regroupaient les mails par conversations, mais en allant bien au delà. En effet, cette messagerie universelle a la particularité d’archiver toute les conversations de ces quatre vecteurs pour créer un seul fil conducteur sur Facebook. L’intérêt est alors d’enlever des fonctions au lieu d’en ajouter. Dorénavant, on enverra plus un email sur une adresse, un SMS sur un numéro de téléphone mais simplement un message à un de ses amis car l’important n’est pas l’outil que l’on utilise mais bien ce qu’on souhaite dire. Par ailleurs, en cochant les célèbres cases de confidentialité, l’individu peut choisir de ne recevoir des messages que de ses amis, des amis de ses amis ou de tout le monde. Il s’agit ici d’un filtre unique face aux spams et publicités.

Petit plus indispensable : Microsoft a confirmé la compatibilité de Facebook Messages avec ses Office Web Apps, ce qui permettra aux utilisateurs de ce nouveau service d’envoyer et de recevoir des documents Word, Excel et Powerpoint.

Avant de découvrir ce changement, nous devrons patienter quelques mois puisque cette nouvelle fonctionnalité n’est disponible que sur quelques invitations avant le lancement à grande échelle … Une phase de prétest en somme ! Sans avoir été donné explicitement, il semble que le réel but de ce lancement soit d’attirer les utilisateurs de mails qui ne se sont pas inscrits sur Facebook, ou pire, qui y sont réfractaires. Décidément, rien ne semble pouvoir arrêter Mark !

Google réplique avec la Google TV

8 Sep

Courant mai, Lary Page annonçait l’arrivée d’une Google TV. Le 1er septembre, Steve Jobs présentait lors de sa key-note le lancement de l’Apple TV, un boitier qui tient dans la paume d’une main et qui permet d’accéder à une bibliothèque de films à séries à des prix défiant toute concurrence.

Justement la concurrence … Google n’a pas traîné pour annoncé officiellement le lancement de la Google TV dès cet automne aux Etats-Unis et l’année prochaine, à l’automne 2011 en France et dans d’autres pays européens. Apple semble être « tout puissant » et rafle le marché à chaque innovation. Cependant, l’intérêt de ces boitiers et de créer une forte corrélation entre TV et web. Là où Apple est fort, Google est encore plus puissant. En effet, Google est un des maîtres de la Toile. Derrière ce souhait d’égaler la marque à la pomme, Google est attiré par les recettes publicitaires générées par la télévision, nettement plus importantes que sur le web. De plus, la Google TV fonctionnera sous le système d’exploitation Androïd et avec Google Chrome pour navigateur.

Associée à Sony et Intel pour le hardware, Google propose alors un service et apparaît surtout comme la caution qualité et innovation du produit.

Apple confirme certaines rumeurs persistantes et dévoile de nouveaux produits

2 Sep

Le Père Noël va pouvoir commencer à recueillir les listes de cadeaux des enfants et des plus grands. Qui dit rentrée scolaire, dit conférence d’Apple ou plutôt spectacle de Steve Jobs. En ce 1er septembre, le géant du multimédia classé expert en marketing, annonce enfin ses nouveaux produits qui alimentent les rumeurs du monde entier. Mini Ipad, nouvel Ipod Touch, Itv ? Aucune information n’est sortie de la firme de Cupertino qui a adressé en guise d’invitation un visuel de guitare orné de la célèbre pomme croquée mentionnant la date et le lieu de la conférence. Steve Jobs, fondateur d’Apple, exerce un contrôle optimal sur la communication, tant au niveau du contenu que de la forme. Trève de contexte, je passe aux choses sérieuses et vous présente les nouveaux produits annoncés par Apple hier soir.

Gamme Ipod

En premier lieu, le Shuffle est encore une fois revisité. Plus petit avec une prise en main optimisé, il retrouvera un des boutons qu’il avait perdu sur la dernière version en date. Le Nano générait de nombreuses rumeurs et la nouvelle génération était attendue avec impatience. De loin le plus plébiscité par les journalistes présents lors de la conférence et à Londres pour la diffusion en live, il abandonne sa légendaire forme rectangulaire pour adopter le carré et ne se compose que d’un écran tactile multipoint. Quant à l’Ipod Touch, peu de changements. Il s’affine et adopte un écran de plus haute qualité. Grâce au nouveau système d’exploitation iOS 4.1, les Ipod Touch gagneront également en fonctionnalité et seront dotés du même processeur que les Iphone 4. Rendez-vous dès le 6 septembre pour découvrir l’ensemble de ces nouveaux produits

Apple TV

Rumeur répandue depuis plusieurs mois, l’Apple TV verra bien le jour fin septembre. Il s’agit d’un boitier à brancher au téléviseur et qui permettra aux utilisateurs de louer des films ou des séries en HD à des prix très attractifs (dès  2,99 € pour les films et 0,99€ pour les séries). Elle fonctionnera uniquement en streaming. Il ne reste plus qu’à espérer que ce soit enfin le bon moment pour le lancement de ce produit qui avait déjà été un échec en 1995.

Itunes 10

Nouvelle version pour la boutique en ligne de musique et de vidéos d’Apple. Déjà lancée, le premier changement visuel est le logo. Le CD a enfin disparu, laissant place à un simple rond bleu. Un résultat pas très original. Le côté inédit de ce nouvel Itunes est Ping, le réseau social de découverte musicale. Suite au succès des réseaux sociaux, Apple ne pouvait pas éviter le phénomène et bouleverse ainsi la situation actuelle des maisons de disques. Jusqu’à aujourd’hui, elles décidaient des morceaux à promouvoir et faisaient en sorte que ceux-ci soient les mieux vendus. Grâce à Ping, les consommateurs commencent à prendre du pouvoir. L’industrie de la musique enregistrée commencerait-elle à vaciller ?

Une fois de plus, Apple a su maintenir ses informations confidentielles jusqu’au « one man show » de son fondateur et a encore réussi à surprendre malgré les différentes rumeurs. Apple se place là où on ne l’attendait pas avec Ping alors que ce nouvel outil est un nouvel enjeu pour la marque à la pomme.

%d blogueurs aiment cette page :